Apprenez à respirer ! Nadi Shodhana Pranayama

Mis à jour : mars 30


Avant de vous exposer les bienfaits et la technique de cette respiration alternée, je dois vous raconter ma petite expérience personnelle :-)


Lorsque j’ai pratiqué pour la 1ère fois Nadi Shodhana j’étais en formation professorale en Inde à Mysore.


Les cours étaient dispensés en anglais, jusque-là pas de problème (merci à mes fonctions dans des multinationales)


Nous étions là, à 5h30 du matin, 16 yogis et yoginis assis en tailleur dans notre magnifique salle de pratique en plein cœur de la jungle indienne. Nous nous apprêtions à pratiquer notre 1h30 de Vinyasa intensif quotidien 6j/7. L'odeur du camphre emplissait déjà la salle :-)


Trupta notre Maitre Yogi nous expose dans un anglais parfait, au fort accent indien tout de même ; la technique du Pranayama Nadi Shodhana qui se pratique de façon subtile et sans effort.


Notre salle de pratique était en hauteur et nous étions entourés par une belle baie vitrée panoramique donnant sur la végétation luxuriante indienne.

Il apparaît alors, que mon attention devait, semble t’il, à ce moment précis de l’information primordiale, dirigée vers les singes gris qui nous observaient assis depuis le sommet des palmiers.


j’ai donc dû à ce moment précis omettre l’information primordiale qui, lorsque l’on pratique Nadi Shodhana, la respire par les narines doit se faire de façon….subtile et sans effort. Autrement dit à peine audible, à peine perceptible.


Nous voilà nous lançant dans cette belle pratique, et moi montant dans des inspirations profondes et des expirations intenses. Autant dire qu’au bout de quelques minutes la tête s’est mise à tourner, à tourner, à tourner comme dans une expérience végétale avec la fumée en moins…j’étais en train de faire de l’hyperventilation.


Grâce à mon éducation irréprochable, et en ouvrant un œil pour observer l’état de mes amis yogis et yogini autour de moi qui semblaient tout à fait normaux, je n’ai pas osé m’arrêter.


De plus, lorsque le Pranayama est pratiqué en Inde il ne dure pas que 5 minutes, ce fut 20 minutes de feu d’artifice cérébral...au secours. La catastrophe, heureusement nous étions à jeun à cette heure précoce de la matinée.


Tout cela pour dire que la respiration de Nadi Shodhana se pratique en respiration subtile, douce, fluide, sans effort, inaudible, silencieuse, calme, discrète, assourdie, étouffée bref vous l’aurez compris P.E.A.C.E, on se détend…


Tout d'abord une DESCRIPTION de cette pratique ?

Nadi Shodhana est une technique respiratoire yogique millénaire. Il s’agit de respirer alternativement par une narine puis l’autre en positionnant la main droite face au visage, l’index et le majeur au niveau du 3ème œil, puis en utilisant le pouce pour boucher la narine droite et l’annulaire pour la gauche.


C’est une respiration qui permet d’équilibrer le système nerveux sympathique et para-sympathique, les nadis (canaux énergétique) Ida (Vaisseau latéral à gauche de la colonne vertébrale) et Pingala (Vaisseau latéral à droite de la colonne vertébrale) sur le plan subtil.

Il s’agit d’un exercice induisant la tranquillité d’esprit et servant de préambule aux techniques de méditation.


Quels sont les BIENFAITS de Nadi Shodhana ?

- Purifier, équilibrer et décongestionner les canaux praniques, dans lesquels circule le Prana (force de vie),

- Activer le système nerveux parasympathique, système qui déclenche la détente de l’organisme,

- Réguler et équilibrer la circulation sanguine dans le cerveau,

- Créer un équilibre dans le corps émotionnel.

- …


Comment PRATIQUER Nadi Shodhana ?

0. Pratiquez un nettoyage de votre nez, dans l'idéal Jala Neti (sujet à suivre dans le blog)

1. Placez vos doigts, si main droite, pouce droit à proximité de la narine droite, index et majeur posés sur le 3ème œil entre les sourcils, l’annulaire à proximité de la narine gauche

2. Prenez une profonde INSPIRATION et une profonde EXPIRATION en laissant les 2 narines libres,

3. Bouchez la narine DROITE, inspirer par la narine GAUCHE puis marquer une brève rétention du souffle

4. Bouchez ensuite la narine GAUCHE, expirer par la narine DROITE puis marquer une seconde rétention du souffle

5. Inspirez par la narine DROITE, retenir le souffle puis boucher la narine DROITE et expirer par la GAUCHE. Faire une nouvelle rétention du souffle si un autre cycle suit

6. Finissez votre cycle par une expire à GAUCHE.

Ceci représente un cycle complet. Il doit être réalisé plusieurs fois durant plusieurs minutes.


Quelles sont le PRÉCAUTIONS à prendre ?

- Conserver une respiration sans effort, lente et profonde afin d’avoir une pratique confortable.

- Aérer au préalable votre pièce de pratique et assurez-vous d’avoir une température agréable

- Si vous avez un rhume, une sinusite ou en crise allergique, il est préférable de ne pas pratiquer cette respiration


Je vous souhaite une belle pratique de Nadi Shodhana !


Namaste. Laetitia

Si vous avez aimé ce post n'hésitez pas à écrire un commentaire ou de me laisser un like en cliquant sur le coeur. ça m'aide à savoir l’intérêt de poursuivre ce BLOG. Merci