top of page

Apprenez à respirer ! Kapalabhati Pranayama

Les avantages de Kapalabhati sont tellement nombreux et importants pour les yogis et les yoginis qu'il est indispensable de connaitre cette respiration et surtout de la pratiquer très régulièrement, pour ne pas dire tous les jours. Explorons ensemble cette petite merveille...




Kapalabhati est avant tout ce que l'on appelle un Kriya

Un kriya est une technique de purification enseignée essentiellement dans le Hatha Yoga.

L'idée est que nos modes de vie modernes exposent notre corps à une bonne quantité de toxines. Si nous voulons éviter les obstacles dans notre pratique du yoga causés par de telles impuretés (c'est-à-dire la maladie), alors nous devons pratiquer certains kriyas pour les éliminer. À un niveau subtil, les kriyas augmentent le flux de prana vers nos organes vitaux.


La respiration Kapalabhati

consiste à expulser avec force le souffle par les narines en utilisant le muscle transverse inférieur de l'abdomen. L'expiration est active et l'inspiration passive. Cela crée une très légère dette de CO2 dans votre corps, de sorte que lorsque vous passez à un exercice de pranayama à respiration plus lente (comme Nadi Shodhana, la respiration nasale alternée), votre respiration est plus longue, plus profonde et il est plus facile d'entrer dans un état calme et méditatif.


En Sanskrit le mot « kapal » signifie crâne et « bhati » signifie briller ou illuminer. Ainsi, ce kriya est souvent appelé le souffle qui fait briller le crâne, car il est dit qu'il nettoie ou polit les conduits d'air à l'intérieur de la tête.


Conseil

Avant votre pratique, réaliser un nettoyage complet de vos 2 narines à l'aide d'un jala neti pot rempli d'eau tiède avec sel d'Himalaya. Faire couler par l'embout dans les 2 narines, l'une après l'autre puis mouchage, vous aurez des narines de bébé.



Et maintenant voyons ensemble les avantages d'une telle respiration.


Les avantages du Kapalabhati Kriya

1. Vous prépare au pranayama avancé

Les expirations rapides et forcées que nous utilisons dans cette technique réduisent les niveaux de CO2 dans le sang et augmentent la disponibilité de l'O2.

Si vous faites une bonne séance de Kapalabhati avant votre pranayama à respiration lente (comme Nadi Shodhana), vous constaterez que vous pouvez augmenter la durée de votre respiration (et vos rétentions respiratoires) plus facilement. Vos cellules sont déjà remplies d'oxygène, il est donc moins urgent d'inhaler plus d'air.

En raison des expirations puissantes par le nez, je trouve également que cela aide à dégager les narines… idéal avant une séance de respiration nasale alternative !


2. Oxygène « l'espace mort » dans les poumons

Il existe très peu de techniques de respiration dans lesquelles tout l'air dans les poumons est entièrement échangé. Souvent (surtout lorsque nous respirons de manière inefficace), de l'air vicié restera au fond des poumons.

Mais les expirations successives, rapides et énergiques que nous faisons lors du Kapalabhati procurent « un nettoyage total des poumons ».


3. Renforce et tonifie le muscle transverse inférieur de l'abdomen

Le Transverse de l'abdomen est un muscle profond du tronc, mais il est rarement mentionné car il est toujours éclipsé par son voisin beaucoup plus sexy - le rectus abdominis (alias le 6 pack).

Mais ce muscle est la clé d'une plus grande stabilité de base. C'est le muscle que nous utilisons pour Uddiyana Bandha dans notre pratique des asanas ! Cela aide donc également à améliorer l'efficacité de votre respiration Ujjayi lorsque vous l'utilisez correctement.

Mais après quelques semaines de pratique, vous remarquerez rapidement une amélioration de l'endurance et de la puissance de ce muscle important.


4. Soutient la perte de poids

Les médecins ayurvédiques prescriront souvent Kapalabhati comme pranayama de choix pour les personnes ayant un excès de graisse autour de la taille. En effet, le surpoids est considéré comme un symptôme d'excès de kapha et Kapalabhati réduit les niveaux de kapha dans le corps.

Il augmente également le pitta et donc le taux métabolique, qui est connu pour favoriser la perte de poids.

Une petite étude de 8 semaines portant sur 60 personnes en surpoids a examiné les effets d'une pratique de Kapalabhati sur le rapport taille-hanches et a trouvé une corrélation.


5. Améliore la digestion

Comme vous pourrez le constater lors de votre pratique, Kapalabhati stimule fortement les organes abdominaux, de la même manière que Nauli. Cela se traduit par une meilleure digestion car les muscles du tube digestif deviennent forts et réactifs. Il stimule également le flux sanguin vers la région.

N'oubliez pas que toutes les techniques de yoga doivent être pratiquées à jeun pour en profiter, en particulier les kriyas comme Kapalabhati, sinon gare aux reflux gastriques, pas très agréable !


6. Renforce Mula Bandha

Lorsque vous pratiquez cette technique efficacement avec les coups très bas dans l'abdomen, vous utiliserez automatiquement Mula Bandha pour générer plus de force.

Cette pulsation de Mula Bandha renforcera les muscles du plancher pelvien et améliorera considérablement votre connexion avec eux. Cela vous aidera dans votre pratique des asanas, vos exercices de pranayama.


7. Réduit kapha dosha

Dans l'Ayurveda, j'aurais plus tard l'occasion de faire un article spécifique sur ce thème, la science sœur du yoga, on dit que nous avons trois « doshas » fondamentaux dans le corps ; vata, pitta et kapha.

L'objectif est d'avoir un équilibre entre les trois, mais la plupart d'entre nous ont une constitution déséquilibrée, ce qui conduit à une mauvaise santé.

Les maladies liées à un excès de kapha dans le corps peuvent être améliorées en pratiquant des techniques telles que Kapalabhati, qui réduisent considérablement le kapha.

Les symptômes/maladies liés à Kapha incluent des choses comme : la léthargie, l'excès de mucosités et l'obésité.


8. Augmente le pitta dosha

Kapalabhati est un pranayama dit "chauffant"– vous pouvez le ressentir très fortement après seulement quelques cycle.

En ayurvédique, il augmente pitta : notre feu métabolique.

Cela peut être à la fois une bonne et une mauvaise chose ; chez ceux d'entre nous qui ont déjà un excès de pitta, trop de Kapalabhati sera préjudiciable à notre santé. Surtout pendant les mois d'été, pitta augmente naturellement et Kapalabhati intense n'est pas conseillé dans les pays extrêmement chauds.

Mais pitta est important pour les yogis. Une fois purifié par diverses techniques yogiques, pitta se convertit en agni, qui alimente l'énergie Kundalini - c'est fondamentalement le but de la plupart des pratiques yogiques !

Il est donc bon d'avoir beaucoup de pitta, tant que vous pratiquez également d'autres techniques de yoga pour le convertir en agni.


9. Active le chakra Manipura

Le chakra Manipura est situé à 3 doigts au dessus du nombril.

Lorsque vous devenez vraiment bon à Kapalabhati, votre muscle Transverse de l'abdomen inférieur frappera le chakra Manipura comme un gong, stimulant et activant ses qualités. Visualiser cette action aide également à augmenter la puissance et la précision de votre Kapalabhati.

Les bienfaits de l'activation de votre chakra Manipura ? C'est ce qu'on appelle le chakra du pouvoir, donc un Manipura bien équilibré vous permettra de présenter votre point de vue et d'influencer efficacement et avec bienveillance les autres.


10. Peut conduire à des états mystiques

S'il est pratiqué efficacement et fortement pendant des périodes prolongées, le Kapalabhati peut conduire à un état spontané de Samadhi sans objet, connu sous le nom de Kevala Kumbhaka.

Ils disent que si vous pratiquez des centaines et des centaines de coups puissants de Kapalabhati, les niveaux d'oxygène dans le sang seront si élevés que le centre respiratoire du cerveau ne prendra tout simplement pas la peine d'initier une inhalation. Et quand il n'y a pas de mouvement de respiration, le mental se suspend et vous entrez en Samadhi.

Mais je pense dans un premier temps de ne pas pratiquer ainsi avec une telle intensité sauf si vous avez une pratique avancée. Les coups doivent apparemment être si précis, rapides et puissants que seuls les praticiens les plus expérimentés seraient capables d'entrer dans un tel état !


11. Améliore la concentration et la mémoire

Dans Pranayama The Energetics of Breath d'André van Lysebeth, livre que je vous recommande si vous souhaitez approfondir le sujet, il parle des effets profonds de Kapalabhati sur le cerveau. Bien que le cerveau soit entouré par le crâne, il vibre en fait au rythme de la respiration. Son volume augmente et diminue constamment, un mouvement qui influence la circulation du sang autour du tissu cérébral.

Des techniques de pranayama puissantes telles que Kapalabhati augmentent le volume du mouvement pulsatoire du cerveau, évacuant le sang frais et le sang stagnant, un effet littéral de « lavage de cerveau » !

André van Lysebeth dit que cette stimulation améliore toutes les facultés intellectuelles du cerveau, y compris la mémoire et la concentration. Le Hatha Yoga Pradipika convient également que Kapalabhati stimule et profite grandement au cerveau.

Référence : Pranayama L'énergétique du souffle d'André van Lysebeth


Conclusion

Eh bien, j'espère que votre conclusion à la fin de cet article sera : pourquoi ne pratiquerais-je pas Kapalabhati ?!

Il nous arrive de temps en temps de le pratiquer au StudioNamasteYoga de Soissons, je sais que les élèves redoutent un peu cette pratique, car elle est très technique et demande du temps et une pratique régulière pour se sentir pleinement à l'aise. Mais je vous assure que c'est une respiration exceptionnelle en terme de santé.


Il y a tellement d'avantages à une pratique régulière de Kapalabhati - du physiologique au spirituel. Si vous êtes un pratiquant sérieux du pranayama, cette technique sera votre préférée à coup sur.


Si vous pratiquez déjà le Kapalabhati, quels types d'avantages avez-vous remarqués de la technique ? Laissez-moi un commentaire et faites le moi savoir!


Si vous avez aimé ce post n'hésitez pas à me laisser un "like" ou mieux encore un commentaire. Belle pratique à vous ! Namaste. Laetitia

398 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page