top of page

Apprenez à respirer ! Bhastrika Pranayama

Dernière mise à jour : 3 sept. 2021

Vous souhaitez booster votre énergie ? Renforcer vos systèmes immunitaire et nerveux tout en attisant votre feu digestif ? Le plexus solaire est la plaque tournante de la puissance et de la lumière, et un feu constant source d'une bonne santé.



Le yoga propose une variété de techniques pour attiser le feu, toutes axées sur le centre du nombril. L'une des plus simples est une pratique de respiration appelée Bhastrika , ou respiration à soufflet.

Tout comme un soufflet aspire l'air et le pousse à travers des charbons ardents pour générer plus de chaleur, Bhastrika utilise l'action des muscles abdominaux et du diaphragme pour aspirer l'air dans et hors des poumons, générant de la chaleur dans le corps en pressant le sang à travers les organes digestifs. , tonifiant le foie, la rate, l'estomac et le pancréas, et augmentant la capacité digestive.


Il s'agit d'une pratique vigoureuse, impliquant une série d'inspirations et d'expirations actives. Commencez lentement, à raison d'une respiration par seconde, et limitez-vous à 3 séries de 7 à 10 respirations, en prenant une série de respirations détendues entre les séries. Lorsque vous pourrez, à force de pratique, augmenter la vitesse sans perdre la force ou la régularité de votre respiration, travaillez progressivement jusqu'à deux respirations par seconde et 120 respirations par tour.


Les yogis disent qu'une pratique soutenue de Bhastrika apporte la maîtrise du flux d'énergie dans le corps. Faites-le deux ou trois fois par jour pendant un an et voyez s'ils ont raison.


La Pratique

Asseyez-vous dans une posture assise, stable et confortable avec la colonne vertébrale droite. Prenez quelques respirations profondes et régulières, en laissant l'abdomen se dilater pendant que vous inspirez.

Lorsque vous êtes prêt à commencer, expirez en contractant les muscles abdominaux rapidement et avec force et suivez-le avec une inspiration diaphragmatique rapide, en laissant les muscles abdominaux se détendre complètement.

Le défi ici est de coordonner l'action du diaphragme et des muscles abdominaux afin que l'air entre et sorte rapidement des poumons : lorsque les muscles abdominaux se détendent à la fin d'une expiration, le diaphragme se contracte activement pour commencer l'inspiration ; lorsque le diaphragme commence à relâcher sa contraction après le pic d'inspiration, les muscles abdominaux se contractent immédiatement. Il faudra du temps et de l'attention pour coordonner ces mouvements. L'expiration et l'inspiration seront audibles et le but est de les rendre égales en durée et en force.

Vous pouvez accompagner le mouvement ventral avec les bras tendus au dessus de la tête lors de l'inspiration et les bras fléchis les coudes collés aux côtes lors de l'expiration. Gestes puissants et synchronisées.


Travaillez cette pratique une ou deux fois par jour, toujours à jeun, le matin.


Contres indications :

Bhastrika augmente la pression intra-abdominale et peut NE PAS ETRE approprié pour les femmes pendant la menstruation ou la grossesse ou pour toute personne ayant un ulcère, une hernie hiatale, une constipation chronique, une maladie cardiaque ou une pression artérielle élevée.


Si vous pratiquez déjà la respiration Bhastrika, quels types d'avantages avez-vous remarqués de cette technique ? Laissez-moi un commentaire et faites le moi savoir!


Si vous avez aimé ce post n'hésitez pas à me laisser un "like" ou mieux encore un pti commentaire. Belle pratique à vous ! Namaste. Laetitia

286 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page